Professeur Henri KOULAYOM membre de la CREES (Commission Régionale D’experts Economiques Et Scientifiques)

Le Professeur Henri KOULAYOM a été désigné membre de la CREES (Commission Régionale D’experts Economiques Et Scientifiques) de l’AUF au terme d’un appel à candidature lancé par la Direction Régionale de la Région l’Afrique Centrale et des Grands Lacs dont la nouvelle patronne est désormais le Professeur Aïssatou SY-WONYU. Pour rappel la CREES créée au terme de l’Assemblée Générale de juillet 2021 est issues des deux anciens comités que sont la Commission Régionale d’Experts (CRE) et le Conseil Régional d’Orientation Stratégique (CROS) de l’AUF Afrique centrale et Grands-Lacs. Il est le prolongement du Conseil Scientifique (CS) et du Conseil Économique et Social (CES) qui sont des organes consultatifs statutaires.

SLIM KHALBOUS, Recteur de l’AUF

Depuis décembre 2019, est professeur des universités en sciences de gestion. Il a été Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique en Tunisie entre 2016 et 2019 et en parallèle Ministre de l’Éducation par intérim.  Il a également été Doyen élu de HEC Tunis – Université de Carthage de 2011 à 2016. De plus, le Pr. Slim Khalbous est un entrepreneur fondateur de deux entreprises dans le domaine du développement stratégique, des études de marché, de la communication et des TIC.

AÏSSATOU SY-WONYU, Directrice de l'AUF

Directrice Régionale Afrique Centrale et Grands lacs de l’AUF (septembre 2020). Maître de conférences des universités françaises, titulaire d’un Doctorat en Lettres de l’Université Paris III – Sorbonne Nouvelle, son parcours professionnel est ponctué d’expériences diverses.  Après avoir œuvré 30 ans dans le domaine de l’enseignement supérieur en France et au Cameroun, Madame Sy-Wonyu a orienté sa carrière vers la coopération internationale et la consultation. Elle a notamment occupé les postes de Responsable-pays de Campus France. 

LA PREMIERE SESSION 2022 DE LA COMMISSION REGIONALE D’EXPERTS ECONOMIQUES ET SCIENTIFIQUES (CREES)

La première session de la Commission Régionale d'Experts Economiques et Scientifiques (CREES) de la région Afrique centrale et grands lacs a débuté dans la journée du 12 juillet 2022 sur le campus de l’université internationale de Libreville au Gabon. Une session qui a regroupé tous les membres de L’AUF

But de cette Commission

Co-présidée par le Professeur Jacques François MAVOUNGOU, Recteur de l’Université Internationale de Libreville, le Professeur Jacques Etame, Président de la CREES_ACGL et la Professeure Aïssatou SY-WONYU, Directrice Régionale de l’AUF, cette première session vise notamment à moderniser les universités, établissements d’enseignement supérieur et centres de recherches membres de l’AUF, afin de favoriser l’employabilité des jeunes diplômés

Le Professeur Henri KOULAYOM membre de la CREES

Le Professeur Henri KOULAYOM étant membre de la CREES a pris part à cette session considérée comme importante par les organisateurs ayant permis aux membres de définir la feuille de route de la « stratégie 2021-2025 » de l’AUF qui sera implémentée dans tous les pays membres pour résorber progressivement les insuffisances. En effet La CREES est un réseau qui a été mis en place le 21 juillet 2021 pour moderniser la gouvernance de l’AUF

Mission de cette Commission:

« Cette commission va permettre de déployer au mieux la stratégie de l’AUF auprès de nos établissements et aussi auprès des pays qui nous accueillent pour les accompagner dans leur politique éducative, dans tout ce qui est attrait au numérique dans l’enseignement supérieur, l’employabilité des jeunes, la publication de toute sorte de plaidoyer auprès d’autres institutions internationales comme l'UNESCO, la Banque Mondiale, etc…. », a souligné Professeur Aissatou SY-WONYU, directrice régionale de l’AUF en Afrique Centrale Grands Lacs

Propos de Jean-Jacques ETAME

« Il faut donc réfléchir en amont pour que cette masse d’étudiants que nous mettons sur le marché puisse être utile aux différentes sociétés et en l’occurrence au pays comme le Gabon, à une région comme l'Afrique centrale et les grands lacs, parce que : si nous ne faisons pas attention à l’environnement qui nous entoure, le bandit de demain aura le doctorat »

Propos du Recteur de l’UIL

« Nous ne voulons pas devenir une université qui forme des chômeurs, mais des cadres de haut niveau capables de cerner et gérer les problèmes qui minent le développement de nos nations »

Photo de famille

C’est dans une ambiance conviviale que cette première session avait eu lieu, et la photo de famille a mis fin à cette cérémonie